Jacques Morel, le violiste oublié